Les Benelux cafés à Bruxelles !

Au mois d’avril, j’ai souhaité aller à la rencontre de mes compatriotes de Bruxelles en organisant des Benelux cafés dans les 19 communes de la capitale belge. J’ai ainsi pu échanger de manière conviviale avec de nombreux Français d’Ixelles, d’Uccle, de Saint-Gilles, de Forest, d’Etterbeek, d’Anderlecht, de Schaerbeek et de Bruxelles-Ville.

Aller à la rencontre de mes compatriotes en privilégiant le caractère de proximité s’avère crucial dans cette période électorale où de nombreux Français hésitent encore à aller voter. Ces rencontres étaient ainsi l’occasion de sensibiliser les Français à l’importance d’aller voter lors de la présidentielle mais aussi lors des élections législatives qui suivront et qui elle seules pourront donneront la majorité parlementaire nécessaire à un gouvernement d’alternance véritable. Votre voix compte, mobilisez-vous les 23 avril et 7 mai pour la Présidentielle et les 4 et 18 juin pour les élections législatives !

Ces rendez-vous de proximité avec mes compatriotes nous ont permis de discuter des enjeux des prochaines échéances électorales. Sur l’élection présidentielle tout d’abord, nous avons abordé l’importance de la construction d’une majorité présidentielle autour de la droite et du centre, le projet présidentiel de François Fillon ainsi que les propositions des différents candidats sur le plan national qui intéressent tout autant les Français résidant au Benelux soucieux de l’avenir de la France.

Les Benelux cafés sont surtout l’occasion pour les Français du Benelux de me rencontrer en personne afin de me poser toutes leurs questions dans la perspective des élections législatives de juin 2017.  Crée en 2008 lors d’une révision constitutionnelle, le rôle du député des Français de l’étranger est encore très mal connu de nos compatriotes. J’ai ainsi pu échanger avec les Français de Belgique sur leurs préoccupations tant sur le plan national que local et leur expliquer comment le député des Français de l’étranger pourra les aider et les représenter.

Conseillère consulaire de Belgique depuis 2014 et conseillère communale à Ixelles depuis 2006, je connais le fonctionnement du pays dans lequel je réside depuis 16 ans, un critère important pour le travail du député des Français du Benelux à l’heure où la coopération franco-belge est requise sur de nombreux sujets. J’ai ainsi pu répondre à leurs interrogations et remarques en matière de fiscalité, d’éducation, de sécurité, de mobilité et de représentativité. J’ai un bilan auprès de la communauté française de Belgique que je souhaite défendre et poursuivre. Engagée auprès de vous depuis plus de 10 ans, je ne souhaite pas vous représenter à l’Assemblée nationale le temps d’une élection. Les Français du Benelux méritent un représentant qui connaisse et vive concrètement leurs préoccupations, qui se sont impliqués auprès d’eux, qui connaisse le tissu associatif local et qui réside sur place afin d’être réellement à leur écoute. Sinon, à quoi bon avoir crée les députés des Français de l’étranger?

Contact







Je soutiens
Je souhaite faire un don
pour soutenir la campagne

Soit 0
après réduction d'impôts